En poursuivant la navigation, j’accepte le dépôt de cookies destinés à la mesure d’audience.

Paramétrer

Partir en voyage

Voyager est parfaitement compatible avec le diabète

Le diabète ne constitue pas un obstacle à l'évasion, mais une bonne préparation est nécessaire pour la réussite du séjour

Alimentation et activité physique en voyage

Les modalités de traitement de la maladie restent les mêmes. Toutefois, le voyage peut amener à modifier ses habitudes alimentaires et le niveau d'activité physique : il est nécessaire d'en parler avec son médecin avant le départ.

L'alimentation

Avant de partir, il faut se renseigner sur les produits locaux et les plats traditionnels du pays visité pour connaître leurs valeurs nutritionnelles. Ces informations permettront de mieux composer les repas et d'éviter le déséquilibre.
Pour exemple :

  • les fruits tropicaux sont souvent plus sucrés que les autres.
    Une mangue contient environ 15g de glucides (pour 100g de produit) contre 9g pour une orange
  • les jus de fruits apportent 10 à 15 g de glucides pour 100ml de boisson.
    Quand il fait chaud, il vaut mieux préférer l'eau

L'activité physique

Voyager peut être l'occasion d'augmenter son niveau d'activité physique (promenades, randonnées, natation, etc.). Il est important de surveiller les risques d'hypoglycémie.

Quelques conseils :

  • planifier au préalable les activités
  • augmenter les apports alimentaires glucidiques autour de l'effort
  • avoir toujours sur soi un produit sucré (sucre, biscuits, berlingot hermétique de lait concentré sucré)
  • éviter les activités physiques solitaires si elles sont intenses et prolongées

Le diabète fragilise les pieds, il est donc essentiel de bien se chausser.

Avant le départ

Consultation du médecin traitant

Pour bien préparer son voyage, il est important de consulter son médecin traitant suffisamment à l'avance pour les vaccins, ordonnances, conseils pratiques etc..

Dans la valise

En plus des bagages nécessaires à tout voyageur, le diabétique doit penser à emporter :

  • une ordonnance en cours de validité et à son nom détaillant exactement le contenu de son traitement (médicaments, lecteur de glycémie, aiguilles, stylo à insuline, etc.)
  • sa carte de diabétique, s'il en a une
  • sa carte européenne d'assurance maladie, s'il part en Europe
  • un stock suffisant de médicaments et, si besoin, de matériel nécessaire au traitement et à l'autosurveillance

Pour anticiper certains aléas propres aux voyages, comme les retards ou la perte de bagages, ces documents et traitements doivent rester dans le bagage à main. Un produit sucré (morceaux de sucre ou biscuit) devra également rester à portée de main.

Trajet en avion, bus, voiture ou train

En avion

Il n'y a pas de problème spécifique. Néanmoins, en cas de voyage seuil, il est plus prudent de prévenir le personnel de bord afin qu'il puisse réagir en cas d'urgence.

Les voyageurs peuvent transporter en cabine les médicaments nécessaires (il est recommandé d'en mettre une partie dans le bagage en soute, en cas de perte ou de vol du bagage à main), y compris les médicaments liquides. Pour cela, une ordonnance en cours de validité, à son nom, est à présenter aux agents de sûreté lors du contrôle.

En voiture, en bus ou en train

Les voyages en voiture, bus ou train ne s'exposent pas à des contraintes particulières. Il faut simplement s'assurer des possibilités de repas durant le trajet. Une collation est à prévoir : pain, fruits, barre de céréales, boissons, lait concentré sucré, etc..

Ma situation

Pour afficher les informations correspondant à votre situation, nous vous invitons à préciser votre situation.
Tous les champs sont obligatoires

Mon agence régionale
Je suis micro-entrepreneur :
J'exerce en tant que :
Et je suis :

1 Qui contacter ?

Je souhaite contacter une agence en :

Modification de sélection

Votre sélection a été modifiée afin d'autoriser la consultation de cette page.