En poursuivant la navigation, j’accepte le dépôt de cookies destinés à la mesure d’audience.

Paramétrer
  • Questions-réponses

Garagiste et carrossier

Protéger sa santé

Au quotidien, la pratique de l’activité de garagiste carrossier peut provoquer troubles musculo-squelettiques, affections respiratoires ou cutanées ainsi que des contusions ou des blessures.

Auto'Pro, l’aide financière pour améliorer les conditions de travail des garagistes carrossiers non-employeurs

Un dispositif pour financer l'achat d’un ou plusieurs équipement(s) de travail.

Identifier les risques et les conséquences sur la santé

Produits et substances chimiques

Les garagistes carrossiers sont particulièrement exposés aux produits (dégraissants, peintures) et substances chimiques (fumées d’échappement, garnitures de freins).

Ces différentes substances, très souvent irritantes pour la peau, les yeux et les muqueuses, peuvent également provoquer l'apparition de cancers, de mutations génétiques ou de troubles de la reproduction : on parle alors d'agents CMR (agents Cancérogène, Mutagène, toxique pour la Reproduction).

Ces produis chimiques peuvent avoir de lourdes conséquences sur l'organisme :

  • rhinites, asthme, insuffisance respiratoire
  • eczéma, crevasses, dermatoses
  • conjonctivites
  • cancers (poumons, peau, vessie)
  • stérilité

Manutention, gestes et postures de travail

Des gestes répétitifs associés à des contraintes posturales fortes (positions debout ou accroupi prolongées) ou encore des ports de charges lourdes, entraînent l'apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS).

On distingue plusieurs types de TMS :

  • lombalgies
  • cervicalgies
  • sciatique
  • hygroma du genou
  • etc

D’autres risques liés à l’activité de garagiste carrossier existent et peuvent avoir des conséquences sur la santé. Risques de :

  • chutes de plain-pied et de hauteur
  • risques liés à l'utilisation d’outils, d’équipements et de machines
  • risque routier

Se protéger

Produits et substances chimiques

  • porter des équipements de protection individuelle (gants, tenue de travail, chaussures de sécurité, lunettes)
  • investir dans des équipements qui limitent l’exposition au risque chimique
  • lire les étiquettes et les fiches de données de sécurité (FDS) des produits utilisés et respecter les précautions qui y sont indiquées

Troubles musculo-squelettiques

  • favoriser le travail en hauteur pour faciliter l’accessibilité au véhicule et diminuer les contraintes posturales
  • avoir recours à des équipements d'aide à la manutention (diable, palans, chèvres)
  • adopter les gestes adaptés : genoux pliés et dos droit lors du port de charges lourdes

Prévenir

La Sécurité sociale pour les indépendants a mis en place "Prévention Pro Indépendants", un programme de prévention adapté aux travailleurs indépendants et à leurs spécificités.

Il repose sur :

  • des informations, conseils de prévention et recommandations simples et pratiques à travers une brochure illustrée
  • une consultation médicale gratuite entièrement dédiée à la prévention des risques professionnels
  • un accompagnement spécifique en cas de difficultés

Ma situation

Pour afficher les informations correspondant à votre situation, nous vous invitons à préciser votre situation.
Champs obligatoires : *

Mon agence régionale  :
Je suis auto-entrepreneur  :
J'exerce en tant que  :
Et je suis  :

1 Qui contacter ?

Je souhaite contacter une agence en :

Modification de sélection

Votre sélection a été modifiée afin d'autoriser la consultation de cette page.

Nous recherchons les meilleurs contenus pour votre profil.
Veuillez patienter quelques instants…