En poursuivant la navigation, j’accepte le dépôt de cookies destinés à la mesure d’audience.

Paramétrer
  • Questions-réponses

Bien vieillir avec son diabète

1 diabétique sur 4 a plus de 75 ans

Même si l'âge ne bouleverse pas la prise en charge de la maladie, les seniors diabétiques doivent porter une attention particulière à leur santé et habitudes de vie.

Accorder plus d'importance à la prise en charge du diabète

En France, 1 diabétique sur 4 est âgé de 75 ans et plus.

Être âgé ne bouleverse pas les fondamentaux de la prise en charge du diabète, cela nécessite néanmoins d’accorder une attention particulière :

  • aux traitements médicamenteux
  • aux complications du diabète
  • à l'alimentation
  • à l'activité physique

Suivre le traitement et consulter régulièrement

Le médecin prescrit un traitement antidiabétique en fonction de l’objectif glycémique qu’il aura fixé (valeur de l’hémoglobine glyquée à atteindre).

En fonction des résultats du bilan rénal, de l'avancée en âge et des problèmes de santé rencontrés, il pourra être amené à modifier l'objectif glycémique et le traitement.

Il est recommandé de consulter régulièrement le médecin traitant, au moins quatre fois par an.

Surveiller les complications du diabète

La multiplicité et la combinaison des pathologies liées à l’âge peuvent aggraver les complications du diabète. Ces complications peuvent elles-mêmes accentuer des facteurs de risques cardio-vasculaires ou neurologiques, plus fréquents chez les personnes âgées.
Enfin, une hypoglycémie liée à un mauvais équilibre du diabète augmente le risque de chutes, déjà accentué par l’âge et la perte d’appétit.

Conserver une alimentation équilibrée

En vieillissant, la sensation de faim et de soif peut diminuer. De plus, le goût et l’odorat peuvent être altérés, entraînant une perte du plaisir à manger et donc une perte de l’appétit.

Si à cela, s’ajoutent des problèmes de dentition, il y a encore plus de risques de s’alimenter moins, et moins bien. Pourtant, quand on est diabétique, une alimentation variée et équilibrée, riches en vitamines et en minéraux, est indispensable. Une mauvaise alimentation risque d’entraîner une perte de poids par fonte musculaire, d’où un risque de chutes et de sédentarité.

Poursuivre l'activité physique

Même avec l’âge, l’activité physique est bonne pour la santé. Elle est d’autant plus nécessaire quand on est diabétique. Elle prévient la fonte musculaire, le risque de chutes et donc préserve l’autonomie.
À privilégier : les longues marches, les randonnées ou encore le vélo. Pratiquer une activité sportive à plusieurs, c’est rassurant et motivant, mais il faut éviter les efforts trop intenses.

Avant de s'inscrire à une activité sportive, il est recommandé de demander conseil au médecin.

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer : chaque période de sevrage, même courte, est bonne pour la santé.

Ma situation

Pour afficher les informations correspondant à votre situation, nous vous invitons à préciser votre situation.
Champs obligatoires : *

Mon agence régionale  :
Je suis auto-entrepreneur  :
J'exerce en tant que  :
Et je suis  :

1 Qui contacter ?

Je souhaite contacter une agence en :

Modification de sélection

Votre sélection a été modifiée afin d'autoriser la consultation de cette page.

Nous recherchons les meilleurs contenus pour votre profil.
Veuillez patienter quelques instants…